0
Votre panier est vide.
Aller au panier

Domaine Ledogar


Bienvenue dans les Corbières !

Le Domaine Ledogar, une histoire de générations

Ça chante quand il parle Xavier. C’est chaleureux. On est tout de suite projetés dans le Sud, plus précisément dans les Corbières, sur la commune de Ferrals Les Corbières.
Le Domaine Ledogar, c’est 5 générations de vignerons. L’arrière grand-père était l’un des fondateurs de la cave coopérative. Son père, viticulteur, a suivi cette dynamique. Même si au fond il aurait eu envie de faire son propre vin, dans la pratique ce n’était pas si simple de se défaire de la coop’. 

xavier - domaine ledogar


Xavier n’a jamais trop aimé l’école. Parfois, pour le punir, son père le faisait travailler dans la vigne. « C’était en fait un cadeau qu’il me faisait, j’adorais ça !« .  Le jour de son bac scientifique, Xavier ne s’est pas présenté. Il connaissait le chemin qu’il voulait suivre, c’était ancré en lui. De 1993 à 1998, il travaillera avec son père, avec la coopérative, et dès qu’il a pu, il a pris son indépendance. « Moi récolter des raisins, ça m’intéressait pas, je voulais faire mon vin. » 

Une passion pour la vie des sols

Il a appris sur le tas, lu des tas de choses, s’est formé auprès de pontes de la biodynamie. Nicolas Joly, Pierre Masson, Didier Barral, qu’il décrit comme un « éleveur de vers de terre« . Je souris.

vers de terre - domaine ledogar


C’est avant tout la vie des sols qui le passionne, Xavier. Dans ses vignes, on sent une émotion particulière. C’est passionnant d’être à ses côtés. La nature a repris ses droits, les sols sont couverts d’un tas de plantes différentes, les vignes centenaires pour certaines, sont belles, imposantes. Epaisses, elles témoignent du temps qui passe . « Le sol, ça doit faire comme une semoule. Des grains petits, des moyens et des plus gros« . Cette terre s’effrite dans mes doigts. Mes pieds s’enfoncent dans cette couche légère, aérienne. 

vignes biodynamie - domaine Ledogar


Cycliste chevronné il raconte comment, plus jeune, il se soignait par les plantes. Hors de question pour lui de se doper. Alors c’est pareil pour la vigne, il faut la soigner. Pour lui, le travail du tracteur, les coups de lames dans le sol, c’est comme des entailles dans la peau, ça blesse. Xavier est d’une sensibilité et d’une générosité incroyable, j’absorbe ses paroles. 

Des vins précis, nets, élégants, fidèles au terroir

Au fur et à mesure, il a vu les vins évoluer. Plus de finesse, d’élégance, de fraîcheur. « C’est le fruit du travail dans les vignes, c’est tout. » Oui des années et des années de travail, d’observation, d’adaptation, de sacrifices. 

Xavier travaille en famille, avec ses frères Benoît et Mathieu, ils se concertent très souvent, c’est important. La précision, la netteté des vins, c’est primordial pour Xavier.

2019 a été le seul millésime où les fermentations ont patiné. Peut être des levures qui ont été brûlées par le soleil, il a échangé avec des vignerons a qui c’est arrivé. C’est une hypothèse. Toutes les cuves qui n’ont pas fini leur sucre partiront à la distillerie. C’est rare, mais c’est comme ça. 

vins naturels domaine Ledogar


2020 a été un super millésime pour le domaine Ledogar, une belle récolte, saine, alors que le reste des vignerons autour a fort été attaqué par le mildiou. Xavier a anticipé, avec des doses plus importantes de tisane. Il me raconte ces nuits passées à pulvériser les tisanes, en manches courtes, parce que c’est inoffensif la tisane. Et puis ça sent bon. Le lendemain, tu vas dans les vignes, tu vois les feuilles plus vertes, elles sont belles, tu sens que ça leur a fait du bien. 

Les vins du Domaine Ledogar