Ajouter à ma liste d'envies
Ajouter à ma liste d'envies

Chassez le Naturel 02

Quoi de mieux que les mots de Pauline pour vous décrire ce que vous réserve Chassez le Naturel 02 :

« Ça respire, y a beaucoup de souffle dans ce numéro 02, il est rempli de petites baies qui fermentent, de pépins écrasés, d’émouvantes rencontres, d’entêtantes pensées, y a pleins d’odeurs, de couleurs, de choses à boire, à manger, des paysages, des soleils, des vendanges, des animaux, de l’espoir, des convictions, la nature abondante de brutalité et de poésie, c’est rempli d’histoires, de cœurs qui battent, de vins qui coulent, y a de l’adrénaline…

Un morceau de voyage, à travers la France, mais aussi jusqu’à l’île de Samos en Grèce, un voyage en soi, vers soi, vers l’autre aussi. Plus que jamais la route est percutante, elle me met face à moi-même, ma solitude, face au monde, et elle me noie dans un flot de rencontres. Chassez le Naturel vit et j’apprends à chaque fois un peu mieux à rencontrer l’humain, à recevoir, à ressentir, à être, et je crois, j’espère, à exprimer et relayer ces moments de vie, toujours bourrés d’aspérités, d’incohérence parfois, de lumière d’autres fois.

Je t’emmène, la camionnette, le chien haletant sur tes genoux, ça va te plaire, ces paysages, cette vie… »

16,00

État : 7 en stock

Ajouter à ma liste d'envies
  • vignerons
    engagés
  • vins
    sains
  • livraison
    flexible

Quoi de mieux que les mots de Pauline pour vous décrire ce que vous réserve Chassez le Naturel 02 :

« Ça respire, y a beaucoup de souffle dans ce numéro 02, il est rempli de petites baies qui fermentent, de pépins écrasés, d’émouvantes rencontres, d’entêtantes pensées, y a pleins d’odeurs, de couleurs, de choses à boire, à manger, des paysages, des soleils, des vendanges, des animaux, de l’espoir, des convictions, la nature abondante de brutalité et de poésie, c’est rempli d’histoires, de cœurs qui battent, de vins qui coulent, y a de l’adrénaline…

Un morceau de voyage, à travers la France, mais aussi jusqu’à l’île de Samos en Grèce, un voyage en soi, vers soi, vers l’autre aussi. Plus que jamais la route est percutante, elle me met face à moi-même, ma solitude, face au monde, et elle me noie dans un flot de rencontres. Chassez le Naturel vit et j’apprends à chaque fois un peu mieux à rencontrer l’humain, à recevoir, à ressentir, à être, et je crois, j’espère, à exprimer et relayer ces moments de vie, toujours bourrés d’aspérités, d’incohérence parfois, de lumière d’autres fois.

Je t’emmène, la camionnette, le chien haletant sur tes genoux, ça va te plaire, ces paysages, cette vie… »