0
Votre panier est vide.
Aller au panier

Face B


Bienvenue chez Séverin Barioz !

De la Bourgogne aux Pyrénées Orientales

séverin barioz - face b

Lyonnais d’origine, Séverin a démarré dans le droit du vin.  Grâce à cette porte d’entrée, il s’est rendu compte que ce qui l’intéressait vraiment, c’était le produit  lui-même. Après huit années en Bourgogne, où sa passion pour le vin a grandi, c’est dans le Roussillon, dans le pittoresque village de Calce, qu’il a élu domicile.

Comment ne pas tomber sous le charme des Pyrénées Orientales ? Calce respire l’histoire, le patrimoine, la douceur de vivre, l’authenticité. Elle se fond dans la beauté des paysages environnants et offre un incroyable panorama sur les collines et le vignoble.

Un petit coin de paradis entre mer et montagne

vignes biodynamie - face B


Au départ, tout commence avec une petite parcelle de vignes, qu’il achète avec un ami de Jean Philippe Padié et qu’il met en fermage pour le célèbre vigneron nature (son actuel voisin et proche conseiller). Ce petit coin de paradis, qu’il explore à l’occasion des vendanges, lui donne un goût de trop peu.
« Deviens dès à présent ce que tu veux être ». L’inscription manuscrite sur sa porte d’entrée résonne en moi. “Face B” désigne ce nouveau départ qu’il s’autorise.

Et lorsqu’on goûte ses vins, on se dit qu’il a bien fait, Séverin, de prendre ce tournant ! Il réussit à élaborer les vins qu’il aime : purs, salins, droit et plein d’énergie. Il dit que c’est grâce au terroir. Un joli terroir, très varié, avec des schistes par-ci, des marnes calcaires par là, perché à 300m d’altitude, bordé par la mer Méditerranée, les Pyrénées et les Corbières.

Prendre le temps, c’est tellement plus satisfaisant

 Les vignes sont soignées, travaillées dans le respect de l’agriculture biologique et biodynamique (la certification est en cours).
L’essentiel du travail est manuel : taille, travaux de printemps, récolte. Son objectif : réduire au maximum son empreinte écologique. “Certes ça prend plus de temps, mais c’est tellement plus satisfaisant”.

Côté vinification, pas d’intrant œnologique ni de filtration. Les doses de sulfites, ajoutés à la mise en bouteille, sont très faibles  (de l’ordre de 10 mg par litre). Les fermentations et l’élevage des blancs se déroulent dans des fûts de chêne, de 13 ans d’âge en moyenne. Les rouges infusent (recherche d’une extraction en douceur) en cuve béton et sont élevés en demi-muids. « L’idée c’est de ne pas marquer les vins, simplement de leur apporter de l’énergie et de la complexité. »

Mission réussie. Pour le vérifier, retrouvez par ici notre sélection de vins biodynamiques du domaine Face B :