Le Clos des Jarres
Ajouter à ma liste d'envies
Ajouter à ma liste d'envies

Rosé

Le Rosé 2020 est doté d’une belle robe éclatante, couleur framboise. Le grenache noir (30%) a prêté ici un peu de sa couleur au Vermentino (70%). Un rosé de repas charmeur, friand, gorgé de fraises et de framboises. La fraîcheur, la tension, laissent place à des tanins soyeux. Vin nature idéal pour accompagner une cuisine asiatique.

9,00

État : 9 en stock

Ajouter à ma liste d'envies
  • vignerons
    engagés
  • vins
    sains
  • livraison
    flexible

Le Rosé 2020 est doté d’une belle robe éclatante, couleur framboise. Le grenache noir (30%) a prêté ici un peu de sa couleur au Vermentino (70%). Un rosé de repas charmeur, friand, gorgé de fraises et de framboises. La fraîcheur, la tension, laissent place à des tanins soyeux. Vin nature idéal pour accompagner une cuisine asiatique.

région :
Languedoc
type de culture :
bio, biodynamie
appellation :
IGP Coteaux de Peyriac
vinification :
Pressurage direct du vermentino, infusion des grains de grenache noir dans le vermentino (10 jours). Pressurage du grenache et assemblage.
couleur :
rosé
élevage :
Elevage sur lies en cuve pendant 5 mois.
millésime :
2020
aromatique :
fruits rouges
cépage :
Grenache, Vermentino
équilibre :
sapide, tension
degré d'alcool :
13,5°C
Accords mets & vins :

cuisine asiatique et exotique, poissons en sushis, sashimis. Idée recette

Garde :

jusqu'à 3 ans

°C de service :

8 - 10°C

Carafage :

ouvrir 30 minutes avant de servir

Occasions :

A la bonne franquette

Les intrants :

Produits ajoutés
par le vigneron dans le vin

Vivien Hemelsdael du Clos des Jarres tient à ce que ses vignes s’expriment à travers les vins qu’il produit. Des vins biodynamiques, naturels, sans intrants, avec très peu de sulfites ajoutés. Vins non collés et non filtrés.

Vins conventionnels
Vins conventionnels :

Taux SO2 total admis (mg/l)

200
Ce vin
Ce vin :

Taux SO2 total (mg/l)

20

Vivien est originaire de Seine et Marne. Ses parents, agriculteurs, cultivaient des céréales sur une petite exploitation, jusqu’au jour où ils décidèrent de déménager dans le Sud et d’acheter une maison de village sur la commune de Laure-Minervois. Là, ils cultiveront du raisin et deviendront coopérateurs.

Vivien lui, suit la voie du vin. Il se forme en Alsace, avec un BP viti-oeno. Il a été frappé par le contraste entre ce qu’on lui apprenait en cours (une approche chimique, avec tous les produits œnologiques, les enzymes, les levures et compagnie ) et ce qu’il a découvert en stage dans un domaine en biodynamie. “Et donc là, on laisse le jus et on n’y touche plus ?!” C’était un peu le grand écart.

En savoir plus sur Vivien Hemelsdael

vous aimerez peut-être aussi…